google  facebook   twitter
Newsletter :
2017, des personnalités et des événements

SunuNews vous invite sur sa page Facebook pour choisir la personnalité et/ou l'événement qui, selon vous, a marqué l'année 2017. 

Par SunuNews
content_image

D.R.

À deux jours de la fin de 2017, SunuNews vous invite à voter ici pour votre personnalité et/ou votre événement de l’année qui s’écoule parmi la liste ci-dessous soumise par la rédaction. 

 

                                                            Personnalité de l’année 2017

 

Ousmane Sonko: Le leader du mouvement Pastef n’est pas un novice et a constamment montré qu’il a de l’étoffe depuis son entrée officielle dans l’arène politique sénégalaise. En rejoignant l’Assemblée nationale après les législatives du 30 juillet dernier, où il se distingue déjà par son engagement et une maitrise des dossiers inhabituelle à la place Soweto, Ousmane Sonko s’est incontestablement taillé une place pour la postérité au cours de cette année 2017. Il parait que même que l'éternel Abdoulaye Wade partage cet avis. 

 

Aliou Cissé: Dans une nation de 14 millions coachs verbeux, Aliou Cissé devait sans doute être conscient dès le départ des difficultés liées à sa tâche. Critiqué illégitimement souvent, parfois vilipendé dans la presse, le sélectionneur des Lions de la Téranga a toujours su garder son flegme et ne pas se laisser divertir par l’acharnement médiatique sur ses compétences de tacticien. Le vendredi 10 novembre dernier, la stratégie de Coach Cissé a payé, propulsant ainsi les Lions du Sénégal vers leur deuxième qualification en Coupe du monde. Aliou Cissé rentre ainsi dans l’histoire pour avoir été le premier Sénégalais à réaliser l’exploit. 

 

Assane Diouf: Probablement, pour beaucoup d’internautes la question ne sera pas ici de voter ou non pour Assane Diouf, mais de savoir comment oser faire figurer son nom sur cette liste? L’on peut l’aimer ou le honnir mais le nouveau pensionnaire de la maison d’arrêt de Rebeuss a incontestablement réalisé des performances en 2017. Inconnu du grand public il y a encore quelques mois, Diouf s’est révélé aux Sénégalais comme une star de la plateforme YouTube avec des Live comptabilisant des centaines de milliers de vues. L’une de ses dernières vidéos a dépassé le cap du million de vues. En plus des attaques au vitriol destinées au régime en place et à ses soutiens les plus célèbres, le justicier autoproclamé du web s’en est aussi pris vertement à certains membres des confréries religieuses, une catégorie sociale détentrice d’un pouvoir social, politique et économique mais qui jusque-là a été épargnée de toute critique publique. Sa révolution l’a mené à Rebeuss où, selon la presse, il est en cellule d’isolation après des menaces sur sa personne par certains détenus furieux de ses coups de gueule sur les médias sociaux. Encore victime de sa célébrité.

 

Souleymane Bachir Diagne: Dans les cercles académiques familiers avec ses travaux, la brillance de Bachir est reconnue de longue date. Le statut de penseur, d’intellectuel planétaire du professeur de la Columbia University qui s’est construit tout le long d’une carrière jalonnée de succès semble être à son faîte au cours de 2017. Année où il a participé à plusieurs projets scientifiques et a été invité et honoré partout à travers le monde grâce à une oeuvre et un parcours intellectuellement impressionnants. Pour boucler l’année glorieuse de l’ancien professeur au département de philosophie de l’université Cheikh Anta Diop, un colloque international a été organisé du 20 au 22 décembre à Dakar pour lui rendre hommage.    

  

                                                            Evénement de l’année 2017

 

Affaire Khalifa Sall: Le cas du maire de Dakar, élu député alors qu’il était en détention provisoire, a tenu en haleine le public sénégalais depuis le mois de mars. Alors que le procès a été renvoyé le 3 janvier prochain en audience spéciale, il faut souligner que l’issue de cette désormais célèbre affaire Khalifa Sall est très attendue et peut susciter des mouvements d’humeur au sein du public.  

 

Ouverture de l’AIBD: Annoncée avec euphorie et insouciance par les autorités, l’inauguration de l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) s’est tenue ce 7 décembre en grande pompe sous les regards méfiants de beaucoup de Sénégalais et de professionnels de l’aviation. Dès que les premiers vols ont commencé à atterrir, la multiplication des couacs a semblé donner raison à ceux qui ont eu une impression de précipitation. Et sur les réseaux sociaux, certains s’en sont donné à cœur joie.

 

Vente des migrants en Libye: C’est grâce à une video d’une équipe de CNN publiée en novembre 2017 que le monde a pu voir la vente aux enchères des migrants africains bloqués en Libye. Ces atrocités ont choqué le monde entier et suscité des réactions d’indignation et de colère dans les pays d’Afrique Subsaharienne d’où sont originaires les migrants en question. Le traumatisme provoqué par ces images sera durable. 

 

Décès de Al Makhtoum, Al Amine et Serigne Moustapha Cissé: En 2017, la communauté musulmane a été fortement chagrinée par la mort de ces trois illustres figures. Ces hommes de savoir au delà de leur statut de religieux, ont été des témoins de l’histoire du Senegal moderne qui ont chacun joué un rôle essentiel dans la consolidation de la cohésion nationale. Paix à leur âme.